Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

JOB

contacts

broutecaste média

63 220

Arlanc

06 136 522 50

 

mais aussi

http://association-2-bien-feteur.over-blog.com/

Archives

Catégories

26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 20:43
ça Glisse aux Pradeaux

La neige est bien là, ces jours-ci ;

préparez vos luges inattendues, vos déguisements si vous voulez,

et venez vous joindre aux glisses chamarées le dimanche 8 février.

Si vous le désirez, participez à l'atelier de constructions d'objets glissants originaux avec le savoir-faire de Gaël Ferreal, le matériel et les outils de Récup'Dore à la Ressourcerie samedi 31 janvier entre 9h et midi.

8 avenue de la Gerle (angle de l'impasse de Goye) ; 15€ par luge construite.


ARAVINDA

Association Loi 1901,

Le Bourg, 63600 GRANDRIF

Tel : 04 73 95 02 65

www.aravinda.fr

Repost 0
Published by BrouteCaste média participatif made in LivraForez
commenter cet article
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 12:10

Accueil » Evènements sonores » Rave olt – la tekno va se faire entendre

Rave olt – la tekno va se faire entendre

Publié par : Jean THOMAS dans Evènements sonores, Free Party et Teknival, Slidedeck Laisser un commentaire

Après un report de la manifestation suite aux événements survenus dernièrement et afin que chacun puisse se joindre au mouvement librement, le collectif des sound system a décidé la date du Samedi 31 Janvier 2015 pour la première grande manifestation d’ampleur nationale du mouvement Tekno

Manifestation Nationale le 31 Janvier 2015

Le collectif des sound system a choisi la date du Samedi 31 Janvier 2015 pour la première grande manifestation d’ampleur nationale (dans 38 grandes villes) du mouvement Tekno. Ragé de ne pas être entendu depuis des années et de continuer à subir les répressions abusives dénoncées depuis 2001.

Un dialogue de sourd = une rave olt

Malgré un processus de dialogue instauré avec les pouvoirs publics ces derniers mois, la situation reste très difficile pour les acteurs du mouvement tekno. Ils s’estiment victimes de saisies, abus et dérivent des forces de l’ordre et de la justice qui s’en suit. 2014 est une année noir pour les teufeurs et ils comptent bien le faire savoir. Pour eux pas de doute, ils se battent aussi pour la liberté d’expression et au droit des libertés

Une ville, une manifestation dans 38 grandes villes de France

RDV 14H le Samedi 31 Janvier pour « un sitting » devant les préfectures de 38 grandes villes dont Paris, Marseille, Bordeau, Lyon, Lille, Toulouse, Nantes, Clermont-Ferrand, Tours, Metz , Foix, Brest, Rennes, Albi, Rodez, Montpellier, Carcassonne, Agen, Montauban, Mont de Marsan, Pau, Bayonne, Nancy, Besançon, Lons le saunier, Rouen, Annecy, La Rochelle, Dijon, Caen, Châlons-en-Champagne, Angers, Avignon , Périgueux, Le Puy en Velay… Et la liste ne cesse de s’allonger nous rapporte t-on … Voilà qui devrait faire du bruit en ce tout début d’année

Infos et contact

Toutes les infos et contact pour rejoindre et participer la manifestation Rave Olt la plus proche de chez vous sur la pageFB de l’événement en cliquant sur le lien

Contact mail : manifestationjanvier2015@gmail.com

Repost 0
Published by BrouteCaste média participatif made in LivraForez
commenter cet article
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 13:09
« Bref boys » : Présentez-nous le pitch de votre future saga gagnante !
 
Mon eYeka   |   Configurer mon compte mail
Cher Vancouver_eyk1

Avez-vous toujours rêvé d’être créateur d’une campagne virale pour une marque phare ? Votre équipe et vous êtes plein de bonnes idées et cherchez une opportunité de les mener à bien ? Dans ce cas vous aurez envie de lire la suite ! 

eYeka est très heureux de lancer ce nouveau concours pour Bref. L’enjeu est de taille : devenir le créateur du prochain hit de la marque 

C’est pourquoi, dans cette première phase du concours, nous vous demandons de nous envoyer voscourtes vidéos de lancement (pitch) et de convaincre la marque que c’est vous qui avez la meilleure idée et les plus grandes compétences et expérience pour tourner cette vidéo pour Bref. 

A la suite de l’envoi de vos pitchs, la marque sélectionnera les 3 histoires qui ont su être les plus convaincantes et demandera à ces 3 créateurs d’aller plus loin et de réaliser la vidéo finale. Pour ce faire, les sélectionnés auront une subvention de 5000€ chacun qui leur permettra de produire des vidéos de haute qualité et d’embaucher 4 garçons sexy pour jouer dans leur production. 

Comment faire un bon pitch pour ce concours ? Voici les points que vous devez garder à l’esprit : 

  • Rendez-le le plus visuel possible. Vous pouvez inclure des storyboards ou des images qui illustreront votre histoire pour la saga finale (vous pouvez utiliser des images issues d’internet).

  • N’oubliez pas d’expliquer par quel moyen vous allez trouver les 4 garçons sexy qui joueront le rôle des Bref boys. Si vous les avez déjà, c’est une aubaine ! N’oubliez pas de nous les montrer ou de nous montrer leurs photos dans votre pitch !

  • La marque veut être sûre que vous puissiez réaliser la vidéo. Convainquez-les en montrant des travaux que vous ayez déjà faits (pas uniquement des bobines, mais des travaux spécifiques et pertinents pour ce projet).

Apprenez comment faire un bon pitch en cliquant > ici <.
34 000 €
Vidéos
1 février 2015
Participez au concours maintenant !
Repost 0
Published by BrouteCaste média participatif made in LivraForez - dans SOCIETEE
commenter cet article
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 21:16

Un groupe de jeunes femmes intrépides veut rouvrir l’ancien théâtre municipal, vieux de 180 ans

Lu 549 fois

   
Le petit théâtre, âgé de 180 ans, reprendra-t-il vie un jour?? Des Guérétois veulent y croire.? - photos : michèle delpy

Le petit théâtre, âgé de 180 ans, reprendra-t-il vie un jour?? Des Guérétois veulent y croire.? - photos : michèle delpy

L’association Masquarades a entrouvert les portes du théâtre à l’italienne, qu’elle veut restaurer et gérer. Non, ce n’est pas pour rire. Enfin, un jour, on rira peut-être aux… Bouffes guérétois.

 

Au premier balcon, côté gauche de la scène, il y a la loge d'honneur du préfet. Juste en face, côté droit, il y a celle du maire. On peut supposer que lorsque le théâtre municipal a fermé, en 1983, ni l'un ni l'autre ne réclamaient plus cette position en vue. Surtout pour aller voir des films coquins. De 1932 à 1983, le théâtre à l'Italienne de Guéret a été dévolu au septième art. « Dans les années 1970, on pouvait effectivement voir des films commeEmmanuelle tard le soir », sourit Jean-François Thomas.

Le conseiller municipal a fait un petit point historique aux jeunes administratrices de l'association Masquarades : « Parmi les sites envisagés pour la médiathèque intercommunale, il y avait la place Varillas. Ce qui aurait pu déboucher sur un projet couplé avec le théâtre. Mais il y avait un surcoût au niveau des fondations. » L'association Le Masque d'Arlequin, qui militait pour la réouverture, a jeté l'éponge lorsque cet espoir s'est éteint.

Une campagne de mécénat va être lancée

Dix ans plus tard, la relève est assurée et particulièrement tonique : « Quand je passais gamine devant ce théâtre fermé, je me disais : un jour, j'y rentrerai », relate Séverine Pateyron. Ce v'u s'est concrétisé l'an dernier et le choc esthétique fut à la hauteur de l'attente. Le projet de réouverture d'un théâtre vieux de 180 ans occupe déjà les soirées et les week-ends de cette jeune femme tout juste trentenaire.

« Les sièges pliants en bois du poulailler sont d'origine », s'émerveille-t-elle en jouant les ouvreuses, avec sa lampe torche. Séverine Pateyron sait qu'il va falloir taper haut et fort : « La municipalité a évalué la restauration à 3,5 millions d'euros, mais je pense qu'on peut y arriver avec nettement moins, même sans emprunts. On va rechercher des mécènes privés, du financement participatif et des subventions. » La période n'est pas faste au niveau des subsides publics mais Séverine Pateyron a la foi : « Le patrimoine et l'argent, ce sont des domaines que je maîtrise ». Cette Guérétoise est clerc de notaire et préside la caisse locale d'une banque mutualiste. Elle a également été candidate aux dernières municipales, sur la liste de Jean-François Thomas.

À l'issue de la visite, on est également convaincu par ses talents de bateleuse. Elle veut reclouer des planches, elle devrait les brûler avec sa gouaille et sa repartie digne de Jacqueline Maillan. C'est d'ailleurs ce théâtre-là que Masquarades imagine faire revenir sous le lambrequin : « Il y a un public pour le boulevard, pour les humoristes, pour le théâtre classique, les opérettes. Nous voulons proposer une programmation complémentaire de La Fabrique », assure Séverine.

Vendredi, des Guérétois de toujours étaient ravis de redécouvrir ce temple de la culture populaire : « On venait au cinéma en famille. Je me revois devant Romy Schneider dans Sissi […] L'ouvreuse vendait des caramels d'Isigny », s'émeut Monique Basly. Cécile Laprugne est une jeune architecte qui vient d'arriver à Guéret : « L'enthousiasme de Séverine est assez irrésistible », salue la nouvelle adhérente, qui jette aussi un 'il professionnel sur ce fabuleux décor : « Il y a encore de nombreux éléments d'origine et rien d'insurmontable au niveau des travaux. »

Masquarades, c'est, pour l'instant, un coup de c'ur de filles : « J'ai entraîné mes deux plus proches amies, glisse Séverine. Elles sont juristes et m'épaulent dans le bureau. Quand nous étions étudiantes, nous nous étions promis de nous entraider quand l'une d'entre nous aurait un grand projet. » La restauration du théâtre de Guéret sera probablement une longue histoire. Mais c'est déjà une belle histoire.

Masquarades. Tel : 06.21.77.21.53. masquarades.asso@hotmail.com

Julien Rapegno

Repost 0
Published by BrouteCaste média participatif made in LivraForez
commenter cet article
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 22:25

Que se passe t'il sur le site de la Mairie d'Arlanc

y'a t il un changement d'interface, des améliorations, un bug, ?

besoin d'aide? des idées?

 

Capture-d-ecran-2015-01-17-a-22.27.20.png

Repost 0
Published by BrouteCaste média participatif made in LivraForez - dans CULTUREL
commenter cet article
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 21:06
Pour les documentaristes un appel a concours de France 3
 
Vous connaissez toute l'histoire de votre quartier, votre ville, ou votre village.
Vous l’aimez ? Vous le détestez ?
L’image de votre quartier dans les médias ne vous convient pas ?
France 3 lance un grand concours et vous propose de prendre la parole, votre caméra et de filmer votre quartier, tel que Vous le voyez …
En 3 minutes 30 !
Les 10 meilleurs films seront diffusés sur France 3.
 
Les conditions de participation c'est ici :  http://www.france3.fr/emissions/filme-ton-quartier
Repost 0
Published by BrouteCaste média participatif made in LivraForez - dans SOCIETEE
commenter cet article
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 14:46

En ATTENDANT ,

 

Faisons la fête dans l'esprit de Charlie, entre potes, entre anonymes avec surtout beaucoup d'humour. Sans inconscience mais parce que jamais on ne nous fera taire ou rester enfermés chez nous. Nous sommes Charlie, et nous devons donc continuer à vivre et à mener le combat pour la liberté. De dessiner, de s’exprimer, de sortir sans peur. 

Alors mercredi prochain, nous vous proposons de lever nos verres en leur honneur et de faire la fête. Parce que nous n’avons pas peur, et parce que après tout …. C’est sûrement le meilleur moyen de leur rendre hommage. Loin des débats et des récupérations.

Parce qu’il faut avouer que Merkel, le Pape, le Figaro, les élus, les politiques, les institutions, les nations du monde entier et leur gouvernement, le nôtre aussi, ça les aurait quand même probablement fait un peu chier. 
Les marches, les bougies, les minutes de silences, les happenings, les dessins, les photos, et tout le reste les auraient probablement touchés un peu plus. 

Allons jusqu’au bout pour célébrer ceux qui nous ont quitté, tués parce qu’ils faisaient vivre ou défendaient la liberté de la presse, tués parce qu’ils étaient les cibles privilégiées de la haine. Portons l’unité et la solidarité, refusons toutes les divisions. Faisons vivre à nouveau Fraternité, autre chose qu’un bout de devise. 

Qu’on aime ou qu’on n’aime pas Charlie Hebdo et ses prises de position, leur insolence, leur humour, et avant tout leur courage nous sont précieux. Tous ceux qui sont morts cette semaines faisaient preuve de ce même courage .Nous leurs devons d’être à la hauteur. Alors levons nos verre en riant aux éclats à telle heure à tous les morts de cette semaine, en leur souhaitant sincèrement d’être les derniers.

La haine ne doit pas gagner.
PUBLICATIONS
à 20:00
Demain
 
Partout dans le monde
Repost 0
Published by BrouteCaste média participatif made in LivraForez - dans SOCIETEE
commenter cet article
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 15:54

     Sont ils ouvert à la Liberté d'expression?

Capture-d-ecran-2015-01-09-a-12.40.53.png

 

Capture-d-ecran-2015-01-09-a-12.53.37.png

 

Capture-d-ecran-2015-01-09-a-16.01.25.png

 

et ceux qui ne savent pas se servir des outils 'internet, ou ne veulent pas s'en servir,

          et pourquoi faire d'ailleurs,  

Capture-d-ecran-2015-01-09-a-12.53.10.png

 

Repost 0
Published by BrouteCaste média participatif made in LivraForez - dans SOCIETEE
commenter cet article
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 19:36

                              En mémoire à ceux qui nous ont fait rire depuis qu'on est gamin !! 

 

MVI 1886.mov0

 

Capture d’écran 2015-01-07 à 19.39.14

Repost 0
Published by BrouteCaste média participatif made in LivraForez - dans CULTUREL
commenter cet article
12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 17:56

Destruction à Très Grande Vitesse ? ZAD Partout !







Appel d’un paysan d’Agen pour empêcher la destruction de 600 hectares de terres agricoles
Joseph Bonotto et Jean-Christophe Robert
mardi 9 décembre 2014
Près d’Agen, la municipalité de Sainte-Colombe-en-Bruilhois veut créer une nouvelle zone d’activité économique en bordure de la Garonne. Un bétonnage insensé qui détruirait 600 hectares de terres agricoles. Un paysan, qui risque d’être exproprié, appelle à la création d’une ZAD sur son terrain le 13 décembre, pour résister à ce projet.

La municipalité de Sainte-Colombe-en-Bruilhois (à dix kilomètres d’Agen) a décidé de créer une nouvelle zone d’activité économique en bordure de la Garonne. Cette zone va s’étaler sur 280 hectares de terres agricoles pour y implanter des entrepôts et des parkings.
Il faut également y rajouter 300 hectares d’infrastructures : ronds-points, rocades, échangeur d’autoroute, pont sur la Garonne, gare TGVsur la future ligne Bordeaux-Toulouse. Tout cela menace donc de détruire près de 600 hectares de terres alluviales de première catégorie situées en bordure de la Garonne sur une nappe d’eau qui a une valeur inestimable pour l’agriculture locale.
Logique suicidaire
Ce carnage est totalement délirant ! D’un côté, on construit des barrages surdimensionnés pour irriguer des zones naturellement adaptées à une agriculture pluviale. De l’autre, on bétonne des zones fertiles riches en eau et propices à l’irrigation. Cette logique de gaspillage foncier est tout simplement suicidaire dans un contexte de dérèglement climatique qui limite progressivement notre capacité de production alimentaire.
Cela provoque par ailleurs toujours plus d’inondations meurtrières par imperméabilisation de nos sols en limitant le renouvellement de nos nappes phréatiques au passage.
Dialogue de sourds
Tous ces grands projets inutiles pèsent également très lourd sur nos finances publiques de plus en plus précaires. Pour couronner le tout, ces grands aménagements, ces pôles d’activités, ces zones commerciales ne créent pas d’emplois nouveaux mais ne font que déplacer ces derniers en aggravant ainsi le trafic routier. Pire, ils provoquent même des disparitions nettes d’emplois dans certains secteurs d’activités (le commerce de détail notamment).
Concernant le développement économiques du pays d’Agen, d’autres solutions existent. Aucune des 29 zones d’activité du département ne sont actuellement saturées. De nombreux espaces vides et de nombreux locaux inutilisés sont ainsi disponibles à proximité.
C’est notamment le cas à l’Agropole-Estillac située à quelques kilomètres de Sainte-Colombe-en-Bruilhois. Ces solutions ont été proposées aux élus de l’Agglomération Agenaise mais ces derniers ne veulent rien entendre face aux enjeux politiques locaux qu’ils poursuivent.
Pour lutter contre cette aberration et contre les expropriations qui s’annoncent à Sainte-Colombe-en-Bruilhois, les habitants et les agriculteurs de la vallée se sont regroupés pour créer l’association TGV BA (Très Grande Vigilance du Bruilhois et de l’Agenais). Toutes les démarches et les recours qu’ils ont lancés jusque là n’ont servi à rien vu le dialogue de sourds qui règne avec les élus locaux.
13 décembre : création d’une ZAD*
Joseph Bonotto et son fils, qui cultivent une dizaine d’hectare de la commune depuis près de trente ans, risquent d’être expropriés de leurs terres à tout moment. Avec l’association TGV BA et l’association Filière Paysanne, ils proposent de créer une nouvelle ZAD au milieu de leurs champs afin de les occuper et de les cultiver de façon collective, légale et pacifique. Leur but commun est de montrer la volonté partagée de préserver cette vallée fertile.
Un premier rassemblement pour organiser la création de cette ZAD aura lieu sur place le samedi 13 décembre. L’accueil aura lieu le matin (à partir de 10h) et l’échange commencera vers midi autour d’un casse-croute partagé. Toutes les personnes qui sont intéressées par cette première rencontre sont les bienvenues (hébergement possible dans la grange de la ferme vendredi et samedi soir / prévoir le duvet).
* ZAD : « zone d’aménagement différé » pour les urbanistes ou « zone à défendre » pour le mouvement populaire de préservation des espaces naturels et agricoles.

Pour tout renseignement, vous pouvez joindre :
. Joseph Bonotto de l’association « Très Grande Vigilance du Bruilhois et de l’Agenais » : joseph.bonotto@orange.fr
. Jean-Christophe Robert de l’association « Filière Paysanne » : filiere.paysanne@gmail.com
Repost 0
Published by BrouteCaste média participatif made in LivraForez
commenter cet article