Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

JOB

contacts

broutecaste média

63 220

Arlanc

06 136 522 50

 

mais aussi

http://association-2-bien-feteur.over-blog.com/

Archives

Catégories

4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 11:41

 

Samedi 7 mai 2011 - 19h - Café Quoi

electro-hypersensibles-copie.jpg

Nouvelles technologies, Ondes, Santé ? Quels liens ? Quelles conséquences ?

Projection - Discussion - Auberge espagnole

Au moment où les ondes émises par les relais de téléphonies mobiles ou de télévision, la wifi ou encore les téléphones sans fil, ont envahi notre environnement, nombreuses sont les voix qui s'élèvent pour dénoncer la souffrance provoquée par le support invisible des nouvelles technologies, les ondes éléctromagnétiques. Dans certains pays, comme la Suède, l'éléctrosensibilité est reconnue comme un handicap. En France, l'agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail affirme qu' " il n'existe pas de preuves scientifiques démontrant que l'usage des téléphones portables présente un risque pour la santé". Toutefois, cette même agence incite à s'inspirer du principe de précaution, en faisant plusieurs recommandations sur l'usage de la téléphonie mobile.

Ayant rencontré plusieurs personnes souffrant d'éléctrosensibilité, des membres de l'association La Place du Village organisent une soirée sur ce thème samedi 7 mai 2011, au CaféQuoi. A 19h projection d'une conférence du Professeur Le Ruz, scientifique français spécialiste de la question de l'éléctrosensibilité. Puis vers 21h, témoignages de personnes venues s'installer dans le Livradois pour fuir les ondes.

En raison des troubles dûs aux ondes, dont souffrent les personnes qui interviendront lors de l'échange qui suivra la projection, il s'avère incontournable que les participants à cettesoirée, laissent tout appareil diffuseurs d'ondes (notamment les téléphones portables) à distance du Café Quoi. 

Merci de votre respect.
 

-- 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by laurent michel - dans SOCIETEE
commenter cet article

commentaires